• Foire aux questions - SOES, serrurerie et vitrerie, qu'est-ce qu'une serrure 3 points ?
Serrurier Dépannage de France
  • Serrurier Dépannage de France
  • Vitrier Dépannage de France
  • Serrurerie Dépannage de France
  • Vitrerie Dépannage de France
Accueil » Foire aux questions

Foire aux questions

FAQ Logo

Serrurerie

1) Les différents types de serrures :


  • La serrure à garnitures se compose des pièces de métal fixes (les garnitures) dont l’agencement doit correspondre au motif sur panneton de la clef pour qu’elle puisse tourner.
  • La serrures à gorges est équipée de pièces métalliques montées sur un pivot (les gorges). Ces pivots seront levés à une certaine hauteur par la rotation du panneton de la clef.
  • La serrure à goupilles utilise une série de broches de différentes tailles permettant de bloquer l’ouverture si la clef ne correspond pas.
  • La serrure tubulaire est équipée de goupilles disposées de façon circulaire par rapport au cylindre.
  • La serrure à pompe appelée aussi serrure de sécurité, est un mécanisme cylindrique muni de plusieurs ailettes indépendantes coulissantes suivant l’axe du cylindre.
  • La serrure à crémone est utilisée pour la fermeture de fenêtres.
  • La serrure biométrique est un système qui utilise les empreintes digitales, la rétine, la voix… pour identifier les personnes ayant l’autorisation d’entrer.
  • La serrure à secret dispose d’un fonctionnement d’ouverture connu uniquement par le propriétaire.
  • La serrure à disque utilise des disques rotatifs comme mécanisme de déverrouillage au lieu de goupille.

2) La sécurité physique des points d’entrée


La porte principale qui est la cible privilégiée des cambrioleurs. Pour rendre son ouverture difficile, plusieurs techniques sont possibles :

  • la pose d’une serrure de haute sécurité
  • la pose d’un blindage de porte
  • la pose d’une porte blindée

Serrure de haute sécurité : Les serrures de haute sécurité bénéficient de systèmes plus évolués rendant leur crochetage encore plus difficile, voire quasiment impossible.

Blindage de porte : En serrurerie, le blindage consiste à renforcer une porte, une fenêtre, un volet… au moyen de protections métalliques offrant une résistance accrue à l’effraction.

De plus en plus utilisé : le BlocPorte. C’est un ensemble huisserie/porte en métal avec des paumelles à billes soudées.

Porte blindée : Les Blocs-portes blindés viennent s’intégrer en lieu et place de votre ancienne porte, sans dégrader votre intérieur. Le résultat apporte sécurité, confort et esthétique, empêchant l’utilisation d’un pied de biche. Une porte blindée est constituée d’une porte de 70 à 90 mm d’épaisseur avec un joint périphérique et une isolation en laine de roche ainsi que d’un blindage extérieur en acier traité, recouvert soit d’un panneau lisse, soit d’un panneau estampé mouluré.

3) Qu’est ce que la marque A2P


A2P est une certification délivrée par le CNPP, Centre National de Prévention et de Protection, organisme certificateur reconnu par les compagnies d’assurance. La certification A2P des serrures de haute sécurité a pour objet de mesurer leur résistance aux tentatives d’effraction.

Les serrures certifiées A2P sont classées en 3 catégories selon leur résistance à l’effraction :

  • A2P 1 étoile

    Résistance de 5 minutes à l’effraction
    (premier niveau de résistance des serrures de sécurité)

  • A2P 2 étoile

    Résistance de 10 minutes à l’effraction
    (niveau intermédiaire)

  • A2P 3 étoile

    Résistance de 15 minutes à l’effraction (niveau de résistance maximal)

4) Combien de points de fermeture ?


80 % des cambrioleurs passent par la porte d’entrée. 
La sécurisation de votre domicile commence par la protection de votre porte. Gage de haute sécurité, le nombre de points de fermeture permet de retarder l’effraction.

Les serrures de haute sécurité sont équipées de 3 à 9 points de fermeture selon les modèles. Equipées de pênes ronds rotatifs anti-sciage, ces serrures sont également pourvues de points haut et bas facultatifs.

5) Problèmes rencontrés : nos réponses


Je rencontre des difficultés dans le fonctionnement de mon barillet. Comment les résoudre ? 

Vérifiez le serrage de la vis du barillet, accessible sur le champs de la porte. Différentes situations peuvent se produire :

  • Ma clé accroche : il faut changer le barillet
  • Ma clé reste bloquée dans le cylindre : porte ouverte, changer le barillet / porte fermée, le barillet doit être percé et changé.
  • Ma clé tourne dans le vide : Il peut s’agir d’un problème de barillet ou de serrure. Il faut démonter le barillet et vérifier son fonctionnement. Le panneton noir doit tourner lorsque vous faites tourner la clé, s’il ne tourne pas : il faut changer le barillet;  s’il tourne c’est la serrure qui doit être changée.

A quel moment entretenir ma porte ?

  • Pour une porte bois 

Une porte bois s’entretient régulièrement. La fréquence du traitement dépend de l’exposition de la porte au soleil, à la pluie, au vent et peut donc être variable en fonction de sa situation. Dès l’apparition de premiers signes de dégradation, sur les plinthes notamment, apparition de traces blanches, ou bien de fissures ou micro fentes, décoloration de la laque, appliquez les produits d’entretien (lasure ou laque) adaptés.

  • Pour une porte acier

Votre porte doit être relaquée dès les premiers signes de décoloration ou de ternissement de la couleur.

  • Pour une porte aluminium

Un entretien bi-annuel est nécessaire. Pour cela, utilisez une éponge non abrasive et de l’eau savonneuse. Rincez abondamment à l’eau claire (sans nettoyeur haute pression)


Vitrerie

Double vitrage : un double vitrage est une paroi vitrée constituée de deux vitres séparées par une lame d’air (épaisseur d’air immobile). Il existe aussi des triples vitrages, conçus pour apporter une isolation encore meilleure.

Le survitrage est la technique d’ajout d’une deuxième vitre à une fenêtre ancienne initialement dotée d’un simple vitrage (sans avoir à changer la fenêtre complète). Cette technique reste toute fois moins efficace que la pose d’un double vitrage classique.

Verre SECURIT : c’est une glace en verre trempé. Elle doit être polie et découpée avant la trempe. Ses fragments sont minuscules et non coupants et sa résistance à la flexion est 5 à 8 fois plus élevée que des glaces ordinaires.

Verre trempé : Feuille de verre plat ayant subie un processus de trempe qui a modifié ses propriétés de résistance à la flexion et aux chocs thermiques. Le verre trempé est un verre de sécurité 5 fois plus résistant qu’un verre plat ordinaire.

Miroiterie : La miroiterie se décompose en trois secteurs d’activité bien distincts :

  • La fabrication du verre

Le verre est fabriqué dans des unités de fabrication appelées float (nom du procédé). Il s’agit d’une industrie lourde assimilable aux fonderies de métaux. A l’heure actuelle la fabrication du verre est presque entièrement automatisée.

  • La transformation du verre en différents produits verriers

Les transformateurs fabriquent différents produits verriers finis, généralement prêts à être posés : double vitrage, verre feuilleté, verre façonné, verre trempé…

Ces produits sont fabriqués en fonction des commandes des clients, installateurs ou particuliers. Parfois, la même personne peut fabriquer le produit verrier fini et le poser.

  • La pose de vitrage

Le vitrier réalise la pose des vitrages sur le chantier. Il commande les vitrages aux transformateurs en fonction des besoins du client et du respect des règles de l’art.

Il a un rôle de conseil et de prescription des vitrages les mieux adaptés.

Isolation : jusqu’à 25% des pertes de chaleur proviennent de fenêtres peu étanches. Rénover vos fenêtres est une priorité pour améliorer isolation thermique et confort acoustique.

Isolation thermique : l’isolation thermique désigne l’ensemble des techniques mises en œuvre pour limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. Les ouvertures vitrées sont les points faibles de l’isolation globale de la construction, pour palier à cela, voir notre rubrique : double vitrage.

Isolation phonique : l’isolation phonique, ou isolation acoustique, a pour objectif d’éviter la propagation du bruit. Il est essentiel que la fenêtre soit étanche et bien calfeutrée. La qualité des joints est primordiale : s’ils sont défectueux, il est impératif de les changer.